Géothermies

ACTUALITÉS

Retour vers les actualités

SUBVENTION DE 27.5 MIO À SIG POUR LA PROSPECTION GÉOTHERMIQUE ET RÉSULTATS ENCOURAGEANTS DU FORAGE DE LULLY

Image Actu

L’Office fédéral de l’énergie (OFEN) octroie une contribution à la prospection de 27,5 millions de francs à SIG pour son programme exploratoire de géothermie. Cette subvention consacre la méthode d’exploration et l’apprentissage du programme GEothermie 2020, rebaptisé GEothermies. Dans ce contexte, le forage exploratoire de Lully, qui bénéficie de cette subvention, livre ses premiers résultats.

Lien sur le communiqué de presse de l'OFEN

Lien sur le communiqué de presse 

Résultats encourageants du forage de Lully

Une partie de la subvention est attribuée au forage exploratoire de Lully, situé su rla commune de Bernex. Après 8 mois de travaux, ce forage est descendu à une profondeur de 1'456 mètres, soit l'un des plus profonds jamais creusés à Genève. De l'eau remonte naturellement à la surface et sa température s'élève à 53 degrés au fonds du puits. La pression est importante (10 bars), ce qui est très encourageant par rapport à la présence d'eau dans ce secteur, toutefois les débits sont limités. Des test complémentaires seront menés sur le forage de Lully afin de connaître en détail la composition du sous-sol et d'évaluer si cet emplacement peut être exploité pour la géothermie.

L'objectif de ce forage exploratoire a été atteint, puisqu'il a permis de mieux connaître le sous-sol genevois dans cette région spécifique en apportant de nouvelles informations géologiques essentielles qui permettent de préciser le potentiel géothermique et de corriger les cartes du sous-sol genevois. Le forage a aussi livré quelques surprises géologiques, comme une grande épaisseur de sables sous forme de grès, venant d'un ancien désert qui existait il y a 50 millions d'années là où se trouve aujourd'hui Genève ! 

Les résultats du forage de Lully confirment que le sous-sol est gorgé d'eau, mais qu'il faut continuer les campagnes d'acquisition de données sismiques afin de pouvoir placer les forages avec plus de précision, là où les débits sont élevés. Le forage de Lully, comme le précédent à Satigny, sont riches en expériences et contribuent à la montée en compétences des acteurs locaux. Ainsi, à terme, la géothermie permettra de chauffer des serres, des entreprises ou des communes. 

 

 


jeudi 9 juillet 2020