Géothermies

Foire aux questions

Qu'est-ce que la géothermie ?

Dans le sous-sol, la température augmente en moyenne de 30°C par kilomètre. L’eau qui parfois s’y trouve atteint plus de 100°C à 3000 m de profondeur. La géothermie consiste à exploiter cette ressource sous forme de chaleur, de fraîcheur ou pour produire de l’électricité. Elle représente un immense potentiel, naturel, écologique et infini. Cette énergie émet très peu de CO2.

Quelles sont les prochaines étapes du programme GEothermies ?

Après l'analyse des données récoltées en 2021, deux forage exploratoires parfaitement ciblés sur le territoire seront réalisés pour confirmer le potentiel d'exploitation de la géothermie à Genève. 
Desux forage ont d'ores et déjà été réalisés à Genève: à Lully et à Satigny.

En quoi a consisté la campagne de prospection sismique 3D qui a eu lieu en septembre et octobre 2021?

La campagne de prospection sismique qui a eu lieu du le 13 septembre au 14 octobre 2021 pour une durée de six semaines environ a pour objectif d’obtenir une cartographie fine du sous-sol de notre région afin de déterminer les structures favorables à la circulation d’eau souterraine. Elle complète les campagnes déjà réalisées sur le canton ces dernières années. Ces données permettront d’identifier de nouvelles zones où il serait intéressant de faire des forages d’exploration pour confirmer le potentiel géothermique du canton de Genève. Elle s’étend à quelques communes de France voisine et au Petit-Lac pour obtenir une image de notre sous-sol la plus complète possible.

Quand les résultats de la campagne de prospection 3D seront-ils connus ?

Les données stockées représentent environ 100 To et doivent maintenant être traitées et analysées avant de pouvoir restituer une cartographie du sous-sol et de ses ressources naturelles. Les premiers résultats sont attendus pour la fin de l'année 2022. L'Etat de Genève et les SIG ont communiqué en novembre 2021 sur le succès de cette campagne.

Pourquoi la géothermie est-elle importante pour la transition énergétique du canton de Genève?

La stratégie cantonale en matière de transition énergétique définit les axes stratégiques et les mesures à réaliser pour atteindre les objectifs globaux fixés pour 2030 :

  •  diminuer de 60% les émission de gaz à effet de serre d'ici 2030
  • atteindre la neutralité carbone pour 2050 (société à 2000 watts : consommation moyenne par jour et par personne).

Ces objectifs pourront être atteints en partie par le déploiement de ce qu'on appelle les réseaux thermiques structurants. Ces infrastructures, appelées aussi autoroutes de le thermique, sont de vastes tuyaux enterrés permettant de transporter des énergies renouvelables locales et centralisées  afin d'assurer les besoins de chaud ou de froid de ses bâtiments. A ce titre on estime que la géothermie pourrait couvrir 20% des besoins en chaud et froid pour les bâtiments d'ici 2035.